Chroniques /

Motos Suzuki

La marque Suzuki doit son nom à Michio Suzuki qui en 1909 crée une entreprise de textiles répondant au nom de Suzu Loom Works. Cependant il faudra attendre le milieu des années cinquante pour que la firme se lance dans la production de motos avec le lancement et la commercialisation de son première modèle, la Colleda qui se démarque de ses concurrentes par l’apparition d’un monocylindre à 4 temps de 90 cm3, possédant une boite à 3 vitesses, capable de faire tourner 4 chevaux à 50000 tours/minutes.

Elle sera suivie dans la foulée par sa grande sœur la Coleda TT qui se distingue par une capacité à atteindre la vitesse de 130 km/h grâce à ses 16 ch et propose un nouvel design révolutionnaire avec un phare posté à l’avant de la moto en forme de cheval de fer inversé.

Tout en diversifiant sa production en s’implantant dans le marché des voitures mais aussi dans la construction de bateaux à moteurs, Suzuki continue sa marche en avant dans le domaine de la moto et devient en 1958 le deuxième constructeur japonais. 1968 sera l’année de la consécration avec le lancement réussi de la T5000 qui peut se targuer d’être une moto aux performances inégalées grâce à son bicylindre 2 temps développant 47ch.

Suzuki moto commence aussi à s’intéresser à la moto tout terrain et aligne ses motos dans les courses du championnat du monde et conquit de nombreux titres que ce soit dans la catégorie 125, 250 ou 500 cm3. Ainsi de Kevin Schwantz qui enlève le championnat du Monde 500 en 1993 ou Kenny Roberts Jr, détenteur du même titre en 2000. Même succès en moto cross où Suzuki possède le palmarès le plus prestigieux et le plus fourni.

Au cours des années 1980, Suzuki bouleverse le monde de la moto en lançant sur le marché des prototypes révolutionnaires comme la GSX-R750, la RG Gamma et la DR6000. Ce sont des motos sportives, capables de supporter un haut régime grâce à 4 cylindres en ligne 4-temps à double arbre à cames en tête et 16 soupapes.
En 1995 la 600 Bandit s’installe comme la moto la plus vendue à travers le monde grâce à une large gamme de produits allant de 250 cm3 à 1250 cm3. Possédant un moteur à quatre temps en ligne et disposant de deux arbres en cames, elle s’inscrit dans la lignée de motos types roadster.

Suzuki GSX R 1000

3 mars 2015

Les Suzuki GSX-R c’est des motos sportives inspirées des motos de circuit de la même marque, elles sont plus légères et stable ce qui est l’idéal pour réaliser des performances. L’apparition de la nouvelle GSX-R1000 Apres le lancement de la GSX-R1100,...